L’évaluation d’une politique publique consiste à comparer ses résultats aux moyens qu’elle met en œuvre, qu’ils soient juridiques, administratifs ou financiers, et aux objectifs initialement fixés. Elle se distingue du contrôle et du travail d’inspection en ce qu’elle doit aboutir à un jugement partagé sur l’efficacité de cette politique et non à la simple vérification du respect de normes administratives ou techniques. (décret du 18 novembre 1998)

Démarche d'évaluation-01

Afin de s’assurer que les actions menées localement restent pertinentes, la SCOP REPÈRES accompagne diverses collectivités territoriales dans l’évaluation de leur politique publique, notamment celles ayant un fort impact sur la population (politique d’accueil du jeune enfant, accès aux services enfance-jeunesse…).

Grâce à la méthodologie employée et au parcours de ses membres, notre bureau d’études apporte une expertise externe (distanciation vis-à-vis des agents et de usagers), tout en s’attachant au respect du sens du service public.

Cependant, l’évaluation ne peut constituer une finalité en soi. Il est nécessaire que les préconisations opérationnelles soient prises en compte et mises en oeuvre par les collectivités, pour produire des effets. Afin de faciliter cette étape, notre bureau d’études propose des actions réaliste à la fois dans leur contenu, leur méthode mais aussi vis-à-vis de leur temporalité et de leur coût financier.

Pour aller plus loin

Politique Publiques Locales : Osez l’évaluation ! – La Gazette des Communes, des Départements , des Régions. n°7/2305, 22 février 2016