Logo CCPG 2
Durée de la mission :

Février 2013 à décembre 2014

Diagnostic Enfance-Jeunesse et élaboration d’un plan d’actions

La Communauté de Communes a été créée en 1994 et regroupe six communes : Augan, Guer, Monteneuf, Porcaro, Réminiac et Saint Malo de Beignon, soit près de 11 000 habitants.

Dans le cadre du projet de territoire défini en 2003, un Contrat Educatif Local a vu le jour. Un projet éducatif local a pris la suite en 2006, travail de collaboration et de coordination entre les différents acteurs du territoire. Suspendu en 2009, la collectivité a alors envisagé de reprendre la réflexion en menant au préalable un diagnostic enfance jeunesse.

Consciente que la multiplicité des acteurs rend difficile le travail à l’unisson sur un projet commun, le projet éducatif local est cependant incontournable. La place de l’enfant dans la famille et plus largement dans la société amène incontestablement une mobilisation de tous.

0113-70 - Cartographique des structures Enfance-Jeunesse-01

La SCOP REPÈRES a accompagné les élus dans la définition d’un projet de développement basé sur :

  • Un état des lieux du territoire et des équipements permettant de déterminer les points forts et axes d’amélioration de l’offre au regard de l’évolution du territoire et des besoins à venir.
  • Un recensement et évaluation des attentes et besoins des acteurs locaux afin de les prendre en compte dans la construction du projet et pour les intégrer au projet.
  • La proposition de scénarios de développement et d’action en faveur de l’Enfance et de la Jeunesse qui doit garantir la cohérence des actions à développer. Il s’agit de préciser les orientations de la politique éducative que pourrait adopter la Collectivité en fonction des besoins recensés et de donner ainsi un cadre pour la construction des axes de développement.

CCPG - Projet

Le bureau d’études s’est ensuite attaché a traduire le projet d’orientations en un plan d’actions opérationnel qui défini les actions prioritaires de l’échéancier, les ressources mobilisables et moyens nécessaires, etc. Chaque action a été déclinée en une «Fiche Action» qui permet de synthétiser et suivre sa mise en oeuvre.

Enfin, le bureau d’études a complété ce projet par des modèles d’outils d’évaluation et de suivi transposables à d’autres structures.

La construction de ces outils s’appuiera sur une approche quantitative (indicateurs, tableaux de bord), mais également qualitative (grille d’observation, compte-rendu d’expérience).